Mes croyances me jouent parfois des tours, mais je continue d’y croire…

Si vous ne croyez pas en vous, qui le fera ?

Une citation du Dalaï Lama qui mérite largement une réflexion : “Là où règnent force intérieure et confiance en soi disparaissent méfiance, peur et doute.”
  Crédit photo : Fotolia

Crédit photo : Fotolia

La situation est bien réelle

Un problème récurrent dans la vie, et dans celle des start-up, c’est que la foi se fait régulièrement la malle.

Même si c’est certainement le mauvais moyen pour réussir, cela peut se comprendre aisément.

Les problèmes sans issue

Chaque entrepreneur (qu’il soit seul ou accompagné) se trouve certains jours devant des problèmes qui lui semblent insurmontables.

Dans certains cas, ils peuvent être assimilés à un MUR infranchissable, ou du moins seulement avec une très grande difficulté.

C’est du moins ainsi que nous voyons les problèmes dans les mauvais jours.

Les jours où le soleil reste aux abonnés absents

Ce sont ces jours sans soleil (c’est une image), ou tout semble sombre, et où nous sommes de l’avis qu’il aurait mieux fallu rester couché…

Mais, voilà, c’est rarement en restant coucher et inactif que les problèmes se résolvant bien au contraire (même que dans de rares cas, cela peut se produire).

Après la pluie le beau temps

C’est dans ces moments qu’il est essentiel de garder la foi en ses possibilités, et avoir une vision claire.

Et, également, de savoir où nous voulons aller et comment nous comptons le faire.

Alors, que faire ?

Je doute qu’il y ait une solution universelle.

Par contre, nous avons la plupart du temps les outils nécessaires en nous — ou dans notre entourage — pour trouver une solution.

Voir les choses autrement

Si notre vision est troublée, c’est parce que nous nous contentons de voir les choses, comme nous les avons toujours vues.

Parfois, il suffit de changer légèrement notre angle de vue pour que les choses changent subitement… et, apparemment, sans raison.

Au secours, je me noie dans mon verre d’eau

Un autre fait récurrent : nous ne pouvons, ou voulons (ego, fierté, etc.), demander du soutien autour de nous, alors que c’est très souvent un très bon plan.

Un échange, avec une personne bien intentionnée, fait souvent des miracles… osez demander.

Se mettre en cause

Certainement une qualité que chaque entrepreneur doit posséder absolument.

De penser que nous pouvons partir, dans un projet, planifier, et ainsi tout maîtriser, est une grande illusion qu’il vaut mieux laisser au pays des bisounours, ce que le monde de la start-up est loin d’être.

Abandonner : peut également être une option

Parfois, nous devons accepter la situation telle qu’elle est… noire !

C’est-à-dire, nous avons fait les mauvais plans, produisons une stratégie défaillante, erronée, ce qui nous a mis dans une situation difficile… Dans ce cas, mieux vaut l’accepter.

À nous de corriger le tir. Ou simplement abandonner l’idée, qui est peut-être moins génial que ce que nous avions pensé initialement et jusqu’à ce jour.

Comme il est important de tenir tête, lorsque nous sommes sur la bonne voie. Abandonner (qui peut également signifier de faire un pivot), lorsque nous sommes manifestement sur la mauvaise voie, c’est faire fi de bon sens et de force de caractère.

Ne croyez personne, qui vous dit le contraire.

Quelques signes pour reconnaître que certaines choses veulent nous quitter pour aller ailleurs.

  1. Le projet ne nous fait plus plaisir. Lorsque nous y pensons, nous avons la sensation physique d'une pression dans la poitrine, d'un poids sur les épaules, de quelque chose qui nous accable plutôt qu'elle ne nous donne des ailes.
  2. Le projet nous cause des soucis. Nous ne savons plus quoi en faire et, il y a toujours plus d'obstacles qui se dressent devant nous. De multiples signes nous indiquent que même le temps ne nous donnera aucune relation fructueuse avec ce projet.
  3. Lorsque nous nous imaginons renoncer à ce projet, nous sentons intérieurement soulagés. Nous retrouvons force et confiance.

S’accrocher jusqu’à ce que mort s’ensuive

En résumé, vous pouvez retenir : Qu’avoir du courage, reste un adage indispensable à toute vie d’entrepreneur.

Ce qui signifie qu’il faut être capable de continuer, même lorsque c’est très difficile.

Cela ne signifie cependant nullement, qu’il faut s’accrocher à tout prix, jusqu’à ce que mort s’ensuive.

Demandez, vous obtiendrez

Pensez à demander plus souvent du soutien, ce que la plupart des personnes de votre entourage vous donneront avec grand plaisir. Si c’est autrement, changez votre entourage.

Savoir demander du soutien est un signe de force, contrairement à ce que certains semblent penser.

Car, le monde est fait pour être en équilibre entre le donner et le recevoir.

Pensez-y, la prochaine fois que la tempête sévie !

Dix solutions qui peuvent aider à démonter le MUR

  1. Revoyez les bases, c’est-à-dire : vos activités respectent-elles vos valeurs de base ? Sans elles, aucune activité ne peut être couronnée de succès.
  2. Visitez vos plans, c’est-à-dire : avez-vous une vision claire, savez-vous où vous voulez aller ? Cette vision est-elle suffisamment présente devant vos yeux ? Est-elle réaliste, suffisamment motivante, et respecte-elle vos valeurs de base ? Sans vision, il est difficile de naviguer et cela d’autant plus par mauvais temps.
  3. Visitez votre mission, c’est-à-dire : votre mission est-elle la bonne. Cette dernière contient-elle vos valeurs de base, et est-elle dirigée vers votre vision ?
  4. Revoyez vos buts et objectifs, c’est-à-dire : vos buts et objectifs sont-ils dirigés et tiennent-ils compte des trois points précédents ? Se fixer des buts, et avoir des objectifs réalistes, va vous tenir sur la route même lorsqu’elle est sinueuse et en mauvais état.
  5. Revisitez votre canvas de la proposition de valeur (VPC). Car connaître les besoins de vos clients sont bien plus importants, que de vous faire plaisir avec un produit qui semble être le meilleur du monde… à vos yeux.
  6. Revisitez votre business model canvas (BMC). Avez-vous vraiment tenu compte de tous les éléments et, êtes-vous entouré des bonnes personnes ?
  7. Analysez votre communication : est-elle adaptée à votre segment cible ? Êtes-vous au bon endroit (plates-formes), publiez-vous les bonnes choses, et suffisamment pour être visible ?
  8. Visitez plus de clients potentiels : car, eux seuls vont faire que votre entreprise vive où meurt. Si c’est ici que cela pêche, il sera difficile (à terme) de réussir votre startup.
  9. Améliorez votre pitch : Avoir un excellent produit est insuffisant ! Par contre, savoir présenter, et se vendre, est souvent plus important que le produit en soi. Oui…, l’homme est un être émotionnel.
  10. Consultez des personnes qui peuvent vous faire avancer. Que ce soit en direct ou en ligne, dans des groupes de Mastermind, des forums de discussions, avec d’autres entrepreneurs, soit un coach… Seul, compte le résultat, et finalement il doit compter pour vous, si vous entendez quitter le statut de start-up, et devenir à terme une entreprise qui réussit dans son domaine.

Vous l’aurez compris, vous pouvez changer les choses

Cela devrait être une bonne nouvelle, et vous donner le punch nécessaire pour démonter le MUR, plutôt que de l’entretenir inutilement.

Osez être autrement

Ce qui sous-entend que vous êtes prêt à accepter le changement, vous remettre en question, et changer ce qui doit l’être… Sans état d’âme, aucun.

Outils

Articles apparentés

Lecture proposée

Business Model You
De transposer le BMC sur l’individu — traitée comme une PME — est une approche nouvelle, que les auteurs de Business Model YOU (un groupement collaboratif) ont su faire avec brio. Ce livre, qui propose de réinventer la carrière grâce à une méthode révolutionnaire, est une vraie mine d’or qu’il vaut la peine de parcourir.

PLUS sur Amazon

Business Model nouvelle génération
Aujourd’hui, de nouveaux secteurs d’activité voient le jour tandis que ceux d’hier s’effondrent. Les jeunes loups défient les acteurs traditionnels, dont certains se battent pour se réinventer et rester dans la course. De nouveaux modèles économiques émergent, qui remettent en cause les principes acquis et ouvrent de nouvelles pistes. Comment se positionner stratégiquement dans un paysage intensément concurrentiel ? Comment transformer ses idées en modèles économiques révolutionnaires qui dépassent les principes traditionnels ou qui leur donnent une nouvelle jeunesse ? L’ambition de Business Model nouvelle génération est de vous y aider.

PLUS sur Amazon

Lien utile

Site officiel (en anglais) des auteurs : https://strategyzer.com/

Mes convictions

Cette situation, je ne la connais que trop bien, c’est la raison qui m’a décidé de partager avec vous les outils qui m’ont permis d’avancer sur mon chemin d’entrepreneur parfois parsemé de murs.

C’est grâce à ces points que j’ai pu, même si c’était parfois difficile et compliqué, maintenir mon cap pendant les périodes les plus difficiles.

De plus, rien n’étant jamais acquis, je reste vigilant et prêt à affronter la prochaine tempête avec toujours plus de vigueur et de détermination.

À l’image d’un fleuve, qui puise sa force dans son lit, j’avance sans cesse, sans me révolter. Même si parfois, je sors du lit lors de mauvais temps ou de moments de plénitude, je finis par retrouver ma place et mon équilibre.

C’est une approche intéressante sur laquelle je vous invite à réfléchir quelques instants.

Trouvons le dialogue

Si cet article vous a plu, et que vous l’avez trouvé utile, vous pourriez répondre à la question suivante : En quoi votre approche, envers le “MUR”, va-t-il changer ?

Merci de simplement ajouter votre réponse dans les commentaires. Si vous préférez le faire à travers un courriel il est également la bienvenue.

Partager, c’est gagner…